Apple Card : c’est quoi ?

Ecrit par Rodrigue

Annoncée le 25 mars dans la soirée (heure française), la Apple Card est une carte bancaire proposée par la célèbre entreprise créée par Steve Jobs. Alors que nous connaissions la firme à la pomme pour la fabrication d’ordinateurs et de téléphones, voici qu’ils se lancent sur un nouveau marché : la banque.

Apple veut conquérir le milieu bancaire

L’existence de la carte bancaire Apple Card avait déjà fait l’objet de plusieurs rumeurs que les experts avaient alors estimé sérieuses, surtout depuis l’accélération de l’activation du service Apple Pay ces deux dernières années et les partenariats signés avec les banques françaises en 2018. Avec cette carte, conçue et produite en partenariat avec la célèbre banque Goldmann Sachs et la société émettrice des cartes que nous avons déjà tous dans nos portefeuilles : Mastercard, vous pourrez effectuer des paiements en ligne et dans les magasins physiques, et récupérer un pourcentage de chacun de vos achats. Apple s’associe à deux mastodontes du milieu bancaire avec comme objectif, permettre à tous ses utilisateurs d’utiliser son système de paiement Apple Pay plus facilement, plus souvent, où et quand ils le souhaitent.

Une carte bancaire physique et numérique

Concrètement la carte Apple Card se présent sous deux formes : physique et numérique. Le format physique nous le connaissons tous et la carte se présentera presque comme celles que nous utilisons tous les jours. La différence principale est l’absence de numéro (vous savez, la série de 4 groupes de 4 chiffres que l’on retrouve au dessus de nos nom et prénom), de cryptogramme visuel ni de date de validité ou de signature au dos. Apple fait donc une fois de plus dans le design épuré, simple et efficace.

Un nouveau genre de carte de crédit, créé par Apple, pas une banque.

Votre carte aura aussi sa version numérique dans l’application Wallet et vous permettra d’effectuer des paiements en ligne ou dans les boutiques physiques. Jusqu’à maintenant uniquement possible dans les magasins partenaires Apple Pay, vos paiements seront désormais acceptés partout où la Mastercard l’est. Autant dire que les possibilités sont élargies jusqu’à un niveau équivalent à toutes les autres cartes.

Vous gagnez de l’argent en dépensant le votre

C’est une option qui a beaucoup plus lors de l’annonce sur la scène de la Keynote du 25 mars 2019, la fonction « Cash Back » proposée avec la Apple Card. Le Cash Back vous permet, en quelques mots, de récupérer un petit pourcentage des achats que vous effectuez avec votre carte de paiement. Concrètement chaque jour, vous récupérez ce qu’Apple appelle le « Daily Cash« , une petite somme d’argent sur les achats effectués. Ce ne sont pas des points à collecter et à échanger, mais du vrai argent, qui est directement crédité sur votre compte. Apple annonce en moyenne des sommes allant jusqu’à 3% de vos dépenses. Cas concret, vous passez devant Starbucks et vous avez envie d’un bon café ? Arrêtez-vous, passez commande et payez avec votre Apple Card. Sur les 5€ que vous aurez dépensé pour votre boisson chaude, Apple vous promet donc de pouvoir récupérer 15 centimes directement sur votre Wallet. La somme peut paraître ridicule pour certains, mais multipliez ça par 20 pour chaque jour du mois où vous allez potentiellement vous offrir un café, puis par dix pour les mois de l’année où vous vous rendez au travail, et enfin par le nombre d’achats que vous pouvez effectuer chaque jour avec une carte bancaire (un journal, un sandwich, un en-cas dans une machine, un paquet de cigarettes, les verres en soirée, un carnet de timbre, vos tickets de métro etc.). On arrive à des sommes très coquettes ! Même si le concept n’a pas été inventé par Apple et est déjà présent sur la plupart des cartes bancaires proposées par les banques en ligne, type N26 ou Revolut, il a clairement été mis en avant pour séduire le maximum de monde.

Comment vous procurer votre Apple Card ?

Rien de plus simple pour acquérir la carte bancaire de chez Apple, il suffit de vous rendre dans votre application Wallet et d’en faire la commande. Instantanément vous aurez alors la possibilité d’effectuer des paiements partout où vous le souhaitez et vous pourrez également commander une version physique de la carte. Apple promet des frais très bas, voire inexistants dans certains cas, et surtout de ne pas utiliser les données personnelles liées à vos achats pour ses besoins commerciaux. A voir !

A propos de l'auteur de cet article.

Rodrigue

Editeur du site Moneo.fr / Fan de finance et d'immobilier

Laisser un commentaire