Quelle assurance faut-il choisir pour une SAS ?

choisir une assurance
Ecrit par Jennifer

Impossible de se lancer dans une activité sans un tel contrat d’assurance. Ce dernier aura tendance à vous protéger, car une activité professionnelle peut toujours entraîner des risques pour vous, les salariés, les clients…

Se prémunir contre les situations les plus graves

Deux cas de figure sont à envisager lorsque l’on évoque les risques encourus par une SAS (Société par Actions Simplifiées). Les premiers sont liés à l’exercice de l’activité, mais les seconds s’articulent autour de la nature de celle-ci. Ce contexte ne doit pas être négligé, car les conséquences sont parfois très importantes. Un dirigeant est en mesure d’être confronté à une perte de son chiffre d’affaires à cause d’une immobilisation par exemple de ses moyens de production. Son entreprise est dans l’incapacité de fonctionner correctement. Parfois, les salariés sont face à un risque lié à leur activité et peuvent subir un accident du travail. Il est entraîne des blessures légères, graves et même le décès.

choisir une assurance

Les entrepreneurs sont invités à souscrire à une assurance dès la création de leur structure. Si ce contrat est absent, ils pourraient payer jusqu’à la fin de leur vie des dommages et intérêts. Pour éviter ces désagréments de taille, la première démarche consiste à se renseigner sur les contrats en choisissant par exemple l’assurance multirisque professionnelle.

Envisagez l’assurance dès la création de la SAS

Lors de la rédaction des statuts de votre entreprise, pensez déjà aux biens qui seront utilisés dans le cadre de cette activité comme les machines, les marchandises ou encore les locaux. Pour diverses raisons, ils pourraient être frappés par un vol, une inondation ou un incendie. La perte serait considérable, les dirigeants ainsi que les salariés employés. Pour réparer les préjudices causés aux tiers par votre société, l’assurance responsabilité civile professionnelle est compétente même pour une SAS. Elle aura tendance à prendre le relais en matière de remboursement des dommages, vous ne serez donc pas impacté.

Un contrat d’assurance prend en compte tous les dommages

Une autre solution consiste à choisir une garantie décennale qui s’avère être obligatoire dans certains cas de figure. Les entreprises qui effectuent des travaux de rénovation et/ou de construction ne pourront pas passer à côté de cette souscription. Elle offre une garantie pendant une décennie dès la fin du chantier. Plusieurs types de dommages sont couverts comme la remise en cause de la solidité de la structure.

Une SAS est donc amenée à réfléchir dès la création à une assurance répondant à ses besoins et ses exigences. Il est aussi important de souligner que la mutuelle professionnelle est obligatoire depuis le 1er Janvier 2016. Tous les salariés embauchés par la société ont le droit de jouir d’une telle complémentaire santé.

A propos de l'auteur de cet article.

Jennifer

Passionnée par le Web, j'ai tendance à me décrire comme une rédactrice tout terrain. J’ai toutefois quelques préférences pour le sport, l’univers high-tech, la gastronomie, la culture, l’économie… Je me suis lancée dans l’écriture en 2011 et j’ai depuis collaboré avec de nombreuses plateformes qui m’ont permis d’enrichir mes connaissances. Je suis donc ravie d'écrire pour Moneo !

Laisser un commentaire