Louer un bien : les étapes importantes

Location d'un bien immobilier
Ecrit par Rodrigue

Un.e propriétaire qui se lance dans la location d’un bien immobilier aura à éviter certains écueils pour que son offre reste compétitive. Si la demande est très forte actuellement en matière de logement, certaines dérives sont à proscrire absolument. Le plus pertinent est d’établir une stratégie locative dans laquelle le bien proposé à la location correspond le plus possible aux besoins des personnes qui cherchent à se loger, et qui répond à certaines obligations légales.

Louez à coup sûr en fonction d’un contexte précis

Ce contexte idéal dépend de nombreux facteurs, qui peuvent varier d’un.e propriétaire à l’autre. Pour s’en faire une idée globale, il faudra réfléchir à quelques questions simples, concernant la durée ou la région, par exemple : les propriétaires souhaitent-ils que les locataires restent longtemps, ou louent-ils pour une courte période ? Le bien se trouve-t-il dans une région touristique, à proximité d’une université, ou en pleine campagne, isolé de tout ?

En zone touristique, les locations saisonnières constituent l’une des meilleures approches. En revanche, si le bien s’avère intéressant pour les étudiant.e.s, il est plutôt conseillé de s’orienter vers une location meublée ou vide traditionnelle. Dans ces cas-là, nous vous conseillons de bien vous renseigner sur le sujet, car ce type de location reste très encadré par la législation.

Des critères de location pour éviter les abus

Afin de proposer un logement décent à leurs futur.e.s locataires, les propriétaires devront peut-être procéder à quelques travaux additionnels pour rendre l’appartement ou la maison fonctionnel.le. Car en faisant l’impasse dessus et en préférant économiser quelques euros, les contrevenants s’exposent à des poursuites judiciaires en cas de problèmes non signalés au moment de l’état des lieux. Le marché compte suffisamment de marchands de sommeil comme ça !

Concernant le montant du loyer, il dépendra entre autres de la région dans laquelle se trouve l’appartement ou la maison à louer. Par exemple, pour un bien excentré, non desservi par les transports en commun, on ne pourra pas exiger le même loyer que pour un bien situé en plein centre-ville. Pour ne pas proposer un tarif exorbitant, ni perdre de l’argent par méconnaissance du marché, il suffit d’étudier les tarifs de la concurrence.

Autre critère à prendre en compte pour fixer le loyer : la surface habitable. La loi Carrez la définit comme celle dont la hauteur sous plafond est au moins égale à 1m80.

En outre, certains bilans sont indispensables avant de pouvoir louer son bien, comme les diagnostics de performance énergétique, le constat de risque d’exposition au plomb ou encore l’état des risques naturels et technologiques.

A propos de l'auteur de cet article.

Rodrigue

Editeur du site Moneo.fr / Fan de finance et d'immobilier

Laisser un commentaire