Délocaliser pour être plus rentable

Ecrit par Fulldeal

L'un des points qui font que de nombreuses entreprises françaises ferment chaque année, faute de rentabilité, ce sont les charges qu'elles ne parviennent pas à payer. Nombreux sont les entrepreneurs français qui s'en plaignent et cela ne date pas d'hier. Les cotisations sociales sont une part très importante des dépenses annuelles d'une entreprise, qu'elle soit petite ou grande, florissante ou débutante, qu'elle soit unipersonnelle ou bien qu'elle emploie plusieurs centaines de personnes.  C'est en effet sur le montant de ces sommes versées que la France compte pour continuer à assurer son système de redistribution. Celui-ci est un bienfait social reconnu dans de nombreux autres pays mais il commence à être de plus en plus critiqué. 

Partir s'installer à Dubaï

Du fait qu'ils se sentent freinés, de nombreux entrepreneurs français décident de ne plus domicilier leur société sur le sol français, pour échapper à ces charges, qui s'avèrent trop lourdes pour leur permettre de se développer. Mais où  partir ? L'Eldorado entrepreneurial existe-t-il ? Dubaï l'est-il véritablement ? En réalité les Emirats Arabes, et en particulier Dubaï, sont un très bon point d'ancrage pour une société qui désire développer ses affaires en Afrique occidentale, ou en Asie centrale. En revanche les marchés, les échanges, les habitudes commerciales sont absolument différents de ceux que l'on connaît en Europe de l'Ouest, et la langue peut vite s'avérer être un frein. De plus il est nécessaire que les comptes d'une entreprise soient au beau fixe, avant que celle-ci n'envisage de partir.

Un service dédié à la domiciliation à Dubaï

Il  manquait donc un pont entre ces deux mondes qui gagnent pourtant à se rejoindre, et le cabinet Hai yang, qui dispose de  ses  propres bureaux à Dubaï, a su le créer et le développer. Grâce à ses prestations adaptées aux entreprises françaises, il permet à  celles-ci de comprendre l’environnement économique, juridique et social dans lequel elles vont s'implanter. La  partie la plus intéressante pour celles-ci, concernant notre sujet, et bien entendu celle liée aux charges et plus particulièrement aux impôts en freezone. Il n'existe pas, en effet, de taxe sur le chiffre d'affaires ni sur les gains réalisés par une société. Autant d'avantages pour lesquels il est aussi nécessaire, avant de pouvoir en profiter, de s'assurer d'obtenir les autorisations nécessaires à l'implantation, ainsi qu'à l'immigration, et c'est en cela  que ce cabinet sera le meilleur allié sur place.

A propos de l'auteur de cet article.

Fulldeal

Editeur du site Moneo.fr / Fan de finance et des nouvelles technologies.

Laisser un commentaire